Blog IMAGIX

RestezINFORMEZ

Comment Optimiser une Campagne Google AdWords avec un Petit Budget

adwords

Optimisez vos conversions : tenez-vous-en à la recherche textuelle

Il n’y a pas plus efficace que les annonces textuelles Google pour générer des conversions et pour cause, ces dernières ciblent les consommateurs qui recherchent activement vos produits ou services. Ce n’est pas le cas des publicités Display qui visent surtout à développer la notoriété de votre marque et dont les retombées ne sont pas immédiates. Alors, si votre budget est restreint, évitez cette forme de publicité traditionnelle.

Il faut savoir que les campagnes Google AdWords sont paramétrées par défaut sur « Réseau de Recherche avec Display sélectif ». Avant d’aller plus loin, vous devez modifier ce paramètre et choisir la campagne « Réseau de Recherche uniquement ». Par ailleurs, certaines entreprises choisissent d’utiliser le Réseau Display, mais cette tactique ne porte de fruits que dans le cadre du remarketing et nécessite un budget plus conséquent.

Bien entendu, vous n’oublierez pas de configurer le suivi des conversions et d’activer les fonctionnalités « CPC optimisé » (eCPC) et « Optimiser pour les conversions » dans les paramètres de rotation des annonces. Ces paramètres automatiseront partiellement l’optimisation des conversions en fonction de vos enchères de mots clés et de vos annonces.

Utilisez des mots clés peu concurrentiels

Qui dit recherche textuelle, dit utilisation de mots clés. Des mots clés dont les enchères peuvent coûter très cher. Alors pour améliorer votre position dans les résultats du moteur de recherche sans vous ruiner, ne choisissez pas les premiers mots clés qui vous viennent à l’esprit, en l’occurrence ceux que les utilisateurs emploient le plus. C’est le meilleur moyen de noyer votre site web dans la mer immense de Google.

En effet, il y a de fortes chances pour que ces mots clés soient également utilisés par des milliers d’autres entreprises. De même, ne choisissez pas les mêmes mots clés qu’un concurrent de taille qui possède un budget marketing colossal : vous aurez très peu de chances de voir votre site web figurer sur la première page de Google.

En revanche, ce que vous pouvez faire, c’est utiliser des mots clés peu concurrentiels et qui, par conséquent, ne coûtent pas cher, pour optimiser le référencement naturel. Notamment des mots clés de longue traîne, c’est-à-dire des mots clés constitués d’au moins trois mots peu connus ou de synonymes peu utilisés. À l’inverse des mots clés courts et génériques, les mots clés de longue traîne ne sont pas très utilisés par les utilisateurs. Ce qui n’empêche pas pour autant de générer un trafic important vers votre site web.

Vous êtes à court d’idées ? Pas de souci, Google AdWords met à votre disposition un outil de planification de mots clés et en plus, c’est gratuit !


Attention aux noms de marque !

Bien que Google AdWords vous autorise à les acheter, sachez que vous n’avez pas le droit de les utiliser dans vos annonces si elles sont protégées. Ainsi, vous ne pouvez pas inclure le terme « Apple » dans votre annonce même si vous vendez des appareils de cette marque sur votre site E-commerce ou dans votre boutique.

Et pour ce qui est des noms de marque non protégés, ne les utilisez pas s’ils ne présentent aucun lien avec votre site web. Vous vendez des chaussures ? N’utilisez pas les mots clés « chaussures Zara » ou « chaussures H & M » si vous ne proposez pas ces marques. Les consommateurs qui recherchent précisément ces produits cliqueront sur votre annonce et seront déçus. Résultat : vous serez inutilement facturé pour ces clics.

Ajoutez des mots clés négatifs pour éviter les mauvais clics

L’utilisation de mots clés négatifs empêche vos annonces de s’afficher auprès de consommateurs qui ne sont pas intéressés par votre produit ou service. En effet, certaines requêtes de recherche peuvent contenir vos mots clés, mais ne pas être pertinentes pour votre produit. Résultat : vos dépenses augmentent et votre retour sur investissement (ROI) diminue.

Pour que cela ne se produise pas, vous devez créer une liste de mots clés négatifs à mettre régulièrement à jour. Ainsi, pour reprendre l’exemple des chaussures, vous pouvez ajouter « discount », « pas cher » ou encore « contrefaçon » comme mots clés négatifs si vous ne vendez que des articles de marque authentique et haut de gamme.

En somme, les utilisateurs qui tapent « chaussures discount », « chaussures pas cher » ou « chaussures contrefaçon » dans le moteur de recherche ne verront pas vos annonces. Ce qui veut dire qu’ils ne cliqueront pas dessus et qu’ils ne vous feront pas perdre de l’argent.


La clé pour optimiser votre campagne Google AdWords réside dans la précision

La rédaction du texte de votre annonce vous inspire ? Veillez cependant à ne pas vous laisser emporter par les mots. Les mots clés que vous utilisez doivent décrire ce que vous offrez. En d’autres termes, le contenu de votre page de destination doit être pertinent. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que si les internautes ne vous trouvent pas pertinents, Google en fera de même.

Supposons que vous n’ayez pas suivi les conseils précédents et que vous ayez inclus le mot clé « bon marché » dans votre campagne Google AdWords avec l’espoir de profiter de quelques parts de marché. Que va-t-il se passer ? Les utilisateurs vont effectivement cliquer sur votre annonce. Cependant, lorsqu’ils se rendront compte que vous ne proposez pas ce qu’ils recherchent, ils quitteront aussitôt votre site web.

Résultat : votre taux de rebond sera élevé, et ça, c’est très mauvais pour votre campagne Google AdWords, car Google tient compte, entre autres, de ce facteur pour calculer votre Ad Rank. C’est-à-dire le classement de votre annonce. Et s’il juge que vous n’êtes pas pertinent, il ne vous favorisera pas. Bref, attirer les mauvais visiteurs revient à perdre du temps et de l’argent.

Exploitez les extensions publicitaires

Faciles à utiliser, les extensions publicitaires sont très souvent ignorées et pourtant, elles peuvent s’avérer d’une grande utilité. En effet, elles peuvent améliorer la visibilité de vos annonces et votre taux de clic. Ce qui est parfait pour rentabiliser vos publicités. Et plus vous obtenez de clics pour vos publicités, plus votre classement sera élevé. Et Google les considère comme très pertinents pour les termes de recherche utilisés.

Fignolez votre page de destination

Une fois que vous avez scrupuleusement suivi les instructions ci-dessus, vos annonces doivent s’afficher sur la première page des résultats de recherche. Vient alors le moment de vérité : votre site web va-t-il, oui ou non, vous permettre d’atteindre vos objectifs ?

La réponse est oui SI la page vers laquelle les visiteurs sont dirigés correspond bien à votre annonce. Si la page de destination (en anglais landing page) n’affiche pas clairement votre produit ainsi que ses éléments clés (à savoir le titre, la description, une ou plusieurs photos, éventuellement les déclinaisons, le prix, la disponibilité, sans oublier le bouton Acheter), les visiteurs  n’hésiteront pas à quitter votre site web.

D’accord, en matière de e-commerce, il est plutôt difficile de diriger les visiteurs vers LA page qui leur convient. Et pour cause, vous souhaitez qu’ils parcourent votre site web pour trouver le produit idéal. Toutefois, vous pouvez toujours les diriger vers la page la plus appropriée de votre site web.

Mais pour ce qui est des autres secteurs d’activité, la page de destination s’avère particulièrement efficace. Si cette dernière est bien conçue, les visiteurs ne résisteront pas contre l’envie de cliquer sur le bouton d’appel et passeront à l’action. Ils pourront par exemple être amené à s’inscrire pour une Newsletter ou une démo gratuite. Ou bien à demander des renseignements supplémentaires.

Vous ne savez pas comment créer une page de destination efficace ? Des outils comme Instapage, LeadPages ou Unbounce vous permettront de créer une belle page d’accueil.


Ciblez étroitement votre audience

Avec un petit budget, il est extrêmement difficilement de toucher un marché cible vaste. Pour en tirer le maximum, le mieux est de restreindre votre cible. Si par exemple vous exercez votre activité sur une échelle locale, privilégiez la zone géographique située dans un rayon proche de vos locaux plutôt que la ville entière. Cela signifie évidemment que vous n’oublierez pas de régler la fonctionnalité de ciblage géographique en conséquence. Néanmoins, cette instruction ne vous concerne pas si vous ciblez spécifiquement une clientèle étrangère (par exemple des touristes).

Cibler étroitement son audience peut aussi vouloir dire se concentrer sur les annonces mobiles. C’est ce que font les restaurateurs qui savent que la majorité des clients consultent leur smartphone afin de trouver une bonne adresse où dîner entre amis ou en famille. En revanche, les annonces mobiles ne se prêtent généralement pas au marché B2B. La raison ? La plupart des clients travaillent devant un ordinateur sur un bureau.

D’autre part, si votre établissement n’est ouvert qu’à certains horaires et si vous exercez une activité où il faut immédiatement répondre aux clients (par exemple un restaurant), il est important de définir un programme personnalisé. L’objectif étant de ne pas diffuser vos annonces en dehors des heures de travail. Ainsi, vos annonces ne doivent plus être diffusées passé 20 h 30 si votre restaurant ferme ses portes à 22 h. Autrement, vous allez vous retrouver avec des clients arrivant à la dernière minute.

Fixez-vous des objectifs modestes

Optimiser une campagne Google AdWords avec un petit budget signifie limiter le nombre de clics par jour. Par conséquent, le nombre de mots clés. Si vous pensez que cela ne va pas être possible parce que vous vendez des tas de produits différents, la solution est toute simple ! Mettez en avant les produits qui se vendent le mieux, c’est-à-dire vos best-sellers.

Pour finir, concentrez-vous sur votre ROI

Et non pas sur le coût. Nous avons tendance à nous angoisser à propos du CPC, mais en réalité, ce chiffre ne signifie pas grand-chose. Ce qui compte, c’est d’atteindre un chiffre d’affaires rentable.





Vous aurez compris que mener une campagne Google AdWords avec un petit budget est tout à fait possible, à condition d’appliquer les meilleures pratiques, de faire un suivi régulier de la performance et faire preuve d’un peu de patience. Si vous manquez de temps ou craignez de ne pas y arriver, n’hésitez pas à consulter Imagix qui pourra gérer et optimiser pour vous votre campagne en vous faisant bénéficier d’offres promotionnelles Google Adwords.


Article rédigé par Nicolas Finet, fondateur de Sortlist.fr et blogueur spécialisé dans le marketing digital.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

 

SUIVEZ NOUS

ET RESTEZ INFORMÉS

 

Retrouvez-nous sur les différents réseaux sociaux et consultez toute notre actualité.